• Nous Contacter
    0536700201 - 0666913534

Physiothérapie - العلاج الفيزيائي

Electrostimulation

En médecine physique l’électricité trouve des applications multiples, et peut être administrée soit sous forme de courant continu, soit sous forme de courant à état variable (impulsions isolées ou itératives).
L'effet d'un courant électrique qui traverse un organe vivant peut être thermique, chimique ou physiologique. Tous les courants électriques entraînent une augmentation de température dans les tissus conducteurs, surtout ceux qui possèdent une résistance élevée.

L’électrothérapie est utilisée pour stimuler la contraction musculaire ou moduler la perception de la douleur via les fibres nerveuses motrices ou sensitives. Cette thérapie doit obéir à des règles précises : nature de la lésion ou du dysfonctionnement, but de l’électrothérapie, choix du type de la stimulation, durée du traitement …etc.
Effet antalgique :

Soulager des douleurs, particulièrement celles dues à une lésion nerveuse périphérique (sciatique par exemple) représente une des utilisations la plus fréquente de l’électrothérapie en médecine physique, on l’appelle le TENS (Stimulation Nerveuse Electrique Transcutanée). Il existe actuellement sur le marché des appareils miniatures portatifs que le patient peut acheter, et utiliser lui-même à domicile autant de fois qu’il le souhaite. Dans le cadre de la médecine fondée sur les preuves, l’utilisation de ces TENS a été remise en question par certains experts, car il n’existe pas de preuves scientifiques claires concernant l’effet bénéfique de ce type de traitement en cas de douleurs résiduelles de désafférentations, il s’agirait plus d’un effet placebo.
Certes le bénéfice de ce type de traitement n’est pas prévisible, mais le thérapeute laisse chaque patient juger à sa manière, car les douleurs neurogènes ne sont pas des situations simples à gérer en médecine physique et de réadaptation. Dans un but de rééducation et de musculation:

La stimulation électrique a pour objectif de réveiller un muscle qui a été longtemps en inactivité quelle que soit la raison (suites opératoires, plâtre …etc.), c’est le cas le plus souvent du muscle quadriceps de la cuisse après une chirurgie du genou ou parfois lors d’un transfert tendineux.
Le mécanisme par lequel l’électrothérapie aide le muscle à récupérer une contraction normale est encore mal connu, de même le mécanisme par lequel le contrôle volontaire d’un muscle se perd après une chirurgie articulaire. Il n’existe pas de preuves comme quoi la stimulation électrique par elle-même, ou avec le renforcement musculaire est meilleure que le renforcement musculaire seul. La stimulation électrique d’un muscle augmenterait sa force isométrique, mais cela n’est systématiquement transférable sur le plan fonctionnel.

Un des effets de la stimulation électrique qu’on pense utile dans la rééducation est la stimulation de la perception sensitive, donc la lutte contre la désafférentation sensitive. En effet, la réalisation d’un geste commandé volontairement nécessite la perception et le traitement par le système nerveux des informations sensitives et sensorielles, qui peuvent s’altérer suite à une inutilisation prolongée des muscles en question.
Contre-indications de l‘électrothérapie :

Pace maker cardiaque, stimulateur vésical, grossesse, arythmie cardiaque, application sur le sinus carotidien.



Ultrasons

En médecine, les ultrasons sont utilisés à des fins diagnostics (échographie), et thérapeutiques (traitement des tumeurs, effet antalgique).

En médecine physique, les ultrasons représentent la modalité thérapeutique la plus utilisée à côté de l’application du chaud, du froid et de l’électrothérapie. Les ultrasons sont une forme d’énergie acoustique inaudible qui peut entraîner des modifications physiologiques thermiques et non thermiques.
L’effet de chaleur thermique des ultrasons est plus profond que celui des infrarouges, et de l’application du hot pack (à une profondeur intramusculaire de 3 cm, 10 minutes de hot pack entraîne une augmentation de température de 0,8°C, alors qu’à la même profondeur les ultrasons de 1MHz et pendant 10 minutes entraînent une augmentation de température de 4°C).
La majorité des appareils d’ultrasons modernes sont moins encombrants, facile d’utilisation, et offrent une large gamme de possibilité de traitement.
Principales Indications :

Libérer les adhérences à l’origine des raideurs articulaires.
Tendinites, bursites, épicondylite.
Spasme musculaire.
Cicatrisation.


Pressothérapie

La pressothérapie intermittente (traitement par la pression de chambres multi- compartimentales gonflables grâce à un appareil automatique) avec le drainage lymphatique manuel et le bandage, représentent le traitement principal des oedèmes des membres, particulièrement l’œdème d’origine lymphatique (lymphoedème).
Le lymphoedème peut avoir diverses origines : congénitale, idiopathique (origine indéterminée), parasitaire (filarioses), obstacle au retour lymphatique (suite à une radiothérapie, un curage ganglionnaire, ou un envahissement tumoral des ganglions).

Avant de proposer un traitement physique au lymphoedème ou à l’œdème d’une manière générale, il est obligatoire d’établir un bilan étiologique précis.

L’utilisation de la pressothérapie peut être combinée à celle de la cryothérapie et de ’électrothérapie. Elle peut être utilisée en post opératoire en prévention des thrombophlébites chez les personnes à risque, et chez les personnes avec une paralysie des membres à fin de faciliter le retour veineux et lymphatique en l’absence de contactions musculaires volontaires.
Contre indications :

Thromboses veineuses profondes.
Infections locales.
Insuffisance cardiaque congestive.
Œdème aigu des poumons.
Fracture déplacée.


Rayons Infrarouges

Les rayons infrarouges sont de nature électromagnétique dont le spectre est proche du rayonnement rouge visible, et sont associés à un changement thermique par radiation (transfert de chaleur d’une source chaude à une autre froide à travers un conducteur, dans ce cas, c’est l’air).

Les rayons infrarouges font partie d’une panoplie de moyens appartenant à la thermothérapie. Ils doivent être utilisés avec un raisonnement médical, et ne pas être une réponse systématique aux croyances de certaines cultures (comme celle du Nord Afrique) qui considèrent que le "coup de froid" est l'origine exclusive des douleurs articulaires y compris le mal de dos. Les protocoles de rééducation qui ne comportent pas une thermothérapie à base de chaleur sont jugés incomplets, voir inutiles !

En cas de douleurs, l’usage des rayons infrarouges comme source de chaleur agit par la modulation de ces douleurs selon la théorie du gate control (contrôle dit de la porte : parasiter la transmission de la sensation douloureuse au niveau de la moelle épinière par une sensation normale comme la chaleur, le froid, le frottement de la peau …etc.). L’effet antalgique de ce traitement est utile par moments, mais encore une fois, il est transitoire.


Autres Moyens Physiques

On peut citer à titre d'exemple de moyens physiques en rééducation :

Massage, Ondes de chocs, Robots d'aide à la marche type Lokomat, Gait Trainer...etc.

Physiothérapie en une phrase

La physiothérapie regroupe tout les moyens physiques destinés à soulager les douleurs.

الفيزيوثرابي

الفيزيوثرابي هي مجموعة وسائل فيزيائة غير دوائية لعلاج الألم، نخص بالذكر العلاج بالتيار الكهربائي، الموجات فوق الصوتية، الحرارة بواسطة وحل البرافنجو أو الاشعة تحت الحمراء، العلاج بالماء، التدليك، الموجات الصدمية، ...الخ٠